L’Homme doit s’adapter
à son environnement

L’entreprise est un lieu dans lequel sont attendues capacité d’attention, créativité et puissance de travail. Malheureusement, la conception actuelle des espaces tertiaires génère souvent un environnement de travail inadapté à la performance et au bien-être des individus.
Il n’existe pas encore à ce jour, de véritable prise en compte de ces énergies d’adaptation Homme / Environnement. Cette donnée est abandonnée au plus grand des hasards.
Pourtant sa maîtrise, le Ressource-in en témoigne, permet la mise en place d’une véritable écologie du cadre de travail, ou chacun profite pleinement de son potentiel. A ce titre, le Resssource-in est un élément déterminant du développement durable.

micro-ondes

Les bases scientifiques du Ressource-in :

Le Ressource-in consiste à aborder le projet selon un angle nouveau, ignoré malgré les connaissances scientifiques que nous possédons, celui de l'homéostasie : la capacité de tout organisme vivant à maintenir un état de stabilité de ses cellules internes, malgré les variations constantes de son environnement. (voir les travaux de Claude BERNARD et de Henri LABORIT)

Cette activité inhérente à la vie, nous oblige à dépenser une énergie considérable, quand nous nous trouvons dans un milieu qui déstabilise nos cellules. En effet, si cette action permanente, nous permet de nous maintenir en vie dans les meilleures conditions possibles ; elle a un coût, dont le stress et la fatigue sont les révélateurs.

Tout le monde s'accorde à dire que le stress est un véritable poison et que l'enjeu est de permettre à chacun de s'épanouir sur son lieu de travail, sans porter préjudice à son environnement. Pourtant, personne, à ce jour n'a pris en compte cette sur-dépense énergétique due à notre environnement où il existe une densité toujours plus forte d'ondes électromagnétiques aussi bien sur les lieux de travail que dans notre milieu de vie sociale ; notre corps réagit et s'adapte tout naturellement, en permanence et à notre insu, pour maintenir sa structure naturelle dans un environnement qui lui, l'est de moins en moins. Déjà en 1993, le magazine Usine Nouvelle N° 2416 du 24 juin précisait que la densité des rayonnements électromagnétiques avait été multipliée par
1 milliard en 30 ans. Quid aujourd'hui ?

Face à cette pollution invisible, mais sans doute nécessaire au développement de notre monde actuel, il ne s'agit pas de revenir à l'âge de pierre, mais bien d'organiser l'espace et la maîtrise de ces ondes, pour que nous n'en pâtissions pas, car cette sur-dépense énergétique agit au détriment de notre bien-être et de notre efficacité.

Pour en savoir plus : bases-scientifiques-Ressource-in.pdf

5. Méthodologie

Faites le test
Michel Klarfeld,
architecte DPLG
127 quai de Valmy
75010 Paris
mail :
Design By Inook